18 juin 2020 : viron ardéchois

20200618 155358 4000x1944

Les garçons, sagement alignés derrière nos deux moveuses, Xavière et Claire.

Bonjour à tous,

En ce 18 juin 2020, l'occasion était trop belle de lancer un appel solennel aux moveuses et moveurs routiers pour un viron en Ardèche, et faire un clin d'oeil pour la regrettée 29ième édition de l'Ardéchoise annulée pour cause de Covid-19.

16 moveurs ont répondu à l'appel : Xavière, ClaireS, AlainR, Fabrice, PhilippeB, Pascal, Didier, Bruno, Régis, Vincent, Jean-MichelD, ClaudeD, Pierre, MichelR, Jean-MichelZ (notre tout nouvel adhérent) et Hervé. 

Les deux parcours MV et GV avaient été concoctés par l'un de nos routeurs émérites, ClaudeD, agrémentés de vaviantes proposées par le régional de l'étape, Jean-MichelD, sis à Préaux et qui nous a rejoint à quelques km du départ.

Le départ a eu lieu à Sarras à un peu d'une heure de voiture de la région lyonnaise. Deux groupes de 8 se sont rapidement constitués.

Côté météo, quelques inquiétudes les jours précédents, mais ce ne sont pas quelques nuages gris qui vont arrêter un groupe de moveurs affamés de km de bitume !!! Nous entamons ce viron sous les meilleurs auspices et sous le soleil. Donc tout va bien et les moveurs sont contents de se retrouver pour une belle journée de vélo.

Circuits mv et gv

Profils circuits mv et gv

Photo depart sarras

L'appel étant fait, le départ est donc donné vers 9h30 et nous prenons la direction plein ouest puis sud en direction de Marsan. Rapidement, une première montée vacharde nous attend (c'est la variante proposée par Jean-MichelD).  Pourtant, le paysage est magnifique, nous traversons les vergers. Les cerisiers regorgent de fruits et nous gouttons tous le calme du coin (à défaut de nous arrêter pour goutter ces délicieuses cerises).

A 10 km du départ, on peut enfn souffler d'avant d'aller chercher le col de Juvenet (681 m) pour une mise en bouche. On enchaine avec une belle descente en direction de Saint-Félicien, la Mecque de l'Ardéchoise. Pour ceux qui ont déjà participé à l'Ardéchoise, cà fait une drôle d'impression de voir cette bourgade si inanimée, c'en est même triste, mais on se rattrappera en 2021.

Après cette séquence nostalgique, il faut revenir aux choses sérieuses car c'est la montée du col du Buisson (917 m) qui s'annonce : 10 km de montée, çà calme, même si les pourcentages ne sont pas très élevés et ne dépassent pas 6%. Le groupe GV est déjà loin devant et le groupe MV fait une pause bien méritée au sommet du col et nous ne sommes qu'à 42 km. Cette montée s'avérera la vraie difficulté du jour.

20200618 133036 4000x1944

pause casse-croute à Lalouvesc. Nous sommes bien les seuls cyclistes dans le coin.

 

Après notre café, nous reprenons notre route non sans voir remercié la tenancière, et en lui promettant de revenir l'année prochaine pour la 30ième édition de l'Ardéchoise. Vu le refroidissement ambiant, les coupe-vents sont sortis même si nous commençons par monter en direction du col du Tracol (1225 m) et celui du Rouvey (1244 m), point culminant de notre périple. 

Et ce qui devait arriver arriva, les premières gouttes  de pluie ont fait leur apparition au cours de la montée au col.  L'inquiétude se lit sur les visages, mais rapidement, la pluie s'arrête. Il ne s'agissait que d'un nuage un peu trop lourd pour passer le col !! Rapidement, les éclaircies et le moral reviennent au beau fixe. D'autant plus que, pour le groupe MV, c'est maintenant une descente sur une cinquantaine de km jusque Sarras. Et certains vont s'en donner à coeur joie.

Avant celà, nous passons par le col des Baraques (1072 m) avec un petit détour par Saint-Bonnet le Froid. On aurait pu  faire la pause déjeuner chez Régis et Annie Marcon, mais c'était fermé, tant pis !!!

 

Avant la pause casse-croute, en apéritif, ce sera le col de Faux (1042 m) avant d'atteindre Lalouvesc au km 54 et dont le Saint-Patron est Saint-Régis !!! A notre arrivée, nous croisons les  GV qui viennent de prendre leur café après leur  pause casse-croute.

L'idée initiale de faire notre pause sur l'esplanade devant la basilique est vite abandonnée : il y a du vent et il fait plutôt frais, de gros nuages nous narguent. Nous opérons donc un repli stratégique autour de la fontaine à côté du café et nous profitons même d'une belle éclaircie. 

20200618 202318

C'est dommage, on avait trouvé un salon de coiffure pour Bruno !!!

Le groupe GV est parti faire une boucle supplémentaire pour aller chercher le col de Charousse (1241 m) tandis que le groupe MV, s'élance dans la descente à "tombeau ouvert". A Villevocance, regroupement général avec les GV sauf PhilippeB et Pascal, qui se sont un peu égarés.

A Annonay, nous laissons Jean-MichelD, prendre le chemin du retour pour Preaux et de notre côté nous nous engageons dans le charmante vallée de la Cance sur une bonne dizaine de km. Pour la plupart, c'était une descente sympa sur de petites routes longeant la Cance. Pour d'autres, ce fut l'occasion de lâcher les chevaux et de descendre à plus de 40 de moyenne. Ces fous du guidon arrivèrent bien sûr bien avant le reste du groupe, Xavière ayant dû s'arrêter pour une crevaison roue avant.

Au final, on s'est tous retouvés à l'arrivée à Sarras, vers 17 heures (PhilippeB et Pascal sont arrivés quelques minutes après).

De l'avis général, ce fut une belle journée de vélo, avec une météo finalement tout à fait correcte et des parcours aux petits oignons, qui ont été largement appréciés. Un petit regret pour les moveurs qui n'ont pu venir.

Hervé

Vous devez être connecté pour poster un commentaire