12 mars 2020 : viron autour de CREMIEU (Isère)

  • Par movelo
  • Le 14/03/2020
  • Commentaires (0)

20200312 091151 4000x1944

Au départ de Crémieu : 1 noir, 3 blancs et 10 rouges ... Certains auraient-ils hésité à faire le parcours en voiture !!!

Après environ 50 mn de voiture, nous nous retrouvons tous en cette belle cité médiévale de Crémieu dont les habitants portent le joli nom de Crémolans et Crémolanes et qui mériterait certainement de s'y attarder plus longtemps.

Après comptage, nous sommes 14 à participer à ce viron : GillesA, Jean-Benoit, ClaudeD, ClaudeB, AlainR, Fabrice, Henri, Jean-PierreB, Didier, René, MichelR, Régis, Bruno et Hervé.

La commission V&V a fait les choses bien : parcours GV , parcours MV et suppléments sous forme de variantes : entre 78 et 115 km selon l'option choisie.

A 9 heures, les groupes sont constitués et le départ est donné. A peine avons nous quitté Crémieu que çà commence à monter !!!

Fort heureusement, nous sommes en pleine campagne avec des petits coins sympa, les routes sont en bon état et les voitures sont rares. 

Nous longeons l'étang de Ry puis nous contournons le château de Saint-Julien, ancienne maison forte du XIIième sièclequ'on devine à travers es arbres qui n'ont pas encore de feuilles (nous ne sommmes que le 12 mars !!).

20200312 093108 4000x1944 20200312 094018 4000x1944

20200312 101923 4000x1944

20200312 112955 1944x4000

Evidemment, s'arrêter pour prendre quelques photos et être en phase avec notre fédé, cà prend quelques minutes et on se fait distancer par le groupe.

Et plus on avance, plus on se laisse aller à la rêverie, avec ces paysages de cartes postales. Jean-Benoit et Claude, intarrissables, se rappellent tous les bonnes tables du coin (accessoirement, ils faisaient aussi du vélo !!).

On enchaine ainsi les villages les uns après les autres : Marlieu, Bouvesse-Quirieu, etc...

Avant de traverser le Rhône à Briord, une pensée émue pour un lieu où j'ai passé beaucoup de temps dans les années 90, le site de la centrale surgénératrice de Creys-Malville.  Et puis ce sera Montagnieu et Vérizieu.Cà sent bon le terroir. On longe ensuite le Vernay, rivière à truites qui fait rêver René. Puis c'est au tour de Millieu puis de Lhuis. Pause de quelques minutes, le temps pour Jean-Benoit d'aller prendre en photo ... un restaurant de sa connaissance.

Après Grolée, on retraverse de nouveau le Rhône  pour atteindre Brangues et Saint-Victor de Morestel.

Encore quelques km, et nous arrivons à Morestel pour la pause-déjeuner. Le groupe MV est le premier arrivé. Les GV arrivent bientôt et enfin, au bout d'une demi-heure, cest au tour de ClaudeB et de Didier, qui ont un peu "élargi le parcours" et semblent rincés.

Le restaurant est plein et la serveuse semble bien seule pour servir. Ce sera donc long, voire très long. Jean-Benoit en profite pour avoir une formation accélérée de Fabrice pour apprendre à mettre les parcours openrunner sur son GPS.

Après le déjeuner, c'est la reprise avec une certaine confusion puisque des MV partent vers le sud avec les GV, alors que notre route nous emmène à l'ouest. Après quelques coups de fil, et un retour au point de départ, tout rentre dans l'ordre ou presque. 

L'après-midi, je roulerai avec Jean-Benoit, ClaudeD, Jean-Benoit, Henri et Gilles. Histoire de terminer notre digestion, la côte de Soleymieu nous attend avec ses tronçons à plus de10%. Après Dizimieu, c'est la descente en roue libre sur Crémieu.

Au parking où sont garés nos véhicues, certains sont déjà là, et les autres ne tardent pas à arriver. 

Bilan général : très beaux parcours et de beaux coins à voir. Compte tenu des variantes mises en place, tout le monde est satisfait.

Avec leur variante interfale, ClaudeB et Didier ont fait le parcours le plus long : 111 km et 1886 m D+ !! Bravo les gars.

L'autre groupe GV a fait 106 km et 1581 m D+ alors que e groupe MV a fait 80 km et 976 m D+ (hormis Bruno, Régis et Jean-Pierre qui ont fait une petite vaiante avant déjeuner).

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire