Viron du 9 janvier à DENICE

Premier viron de l’an de grâce 2020 !!

Pour l’occasion, les oracles avaient été consultés et tous les moyens sacrificiels utilisés (patte de poulet, queue de lapin, marc de café, …) pour s’assurer d’une météo convenable. Nos efforts n’ont pas été vains et nos prières exaucées : belle journée d’hiver avec de belles éclaircies.

La participation était également à la hauteur, quoique exclusivement masculine. 14 moveurs à l’appel : René, Francis, Henri, Philippe, Marc, Pascal, Bruno, ClaudeB, Régis, Jean, ClaudeD, AlainR, MichelR et Hervé divisés en 2 groupes. Un groupe GV parti en vélo de Saint-Cyr et un groupe MV/PV parti de la passerelle de Trévoux, avec regroupement prévu pour la pause déjeuner au Relais du Beaujolais.

Au programme, notre viron nous conduira à Denicé, en passant par le Val de Saône à l’aller et par les Pierres Dorées au retour. A Saint-Bernard, Bruno ouvre le compteur des crevaisons 2020, roue arrière en plus !!! Le parcours aller est plutôt cool avec de belles routes et un léger vent de dos.  Même pour le groupe MV/PV, l’allure est bonne.

A Montmerle où nous arrivons sans l’aide de Mappy …, nous traversons le joli pont métallique pour aller sur la rive droite de la Saône. Regroupement au Relais du Beaujolais où le groupe GV est déjà à table évidemment.

Après avoir repris des forces et les quelques calories nécessaires, nous prenons le chemin du retour sans oublier de faire la photo de groupe façon « 24 heures du Mans ». c’est beaucoup moins tranquille que le matin, cela ressemble plus à des montagnes russes, et ceux qui ont abusé du dessert doivent à présent assumer.

Tout le monde arrivera quand même à bon port, les uns à la passerelle de Trévoux, les autres à Saint-Cyr.

Pour ce premier viron 2020, beau parcours et bon petit resto.

Hervé

Bilan :

MV/PV : 65,29 km ; 773 m D+ ;  104 W ; 18,9 km/h ; 1601 kcal

GV : 100 km ; 1314 m D+ ; 136 W ; 23,5 km/h ; 2292 kcal

Il y a même des photos ...

Diapositive1 1

Diapositive2 2

Vous devez être connecté pour poster un commentaire