ROUTE - Sortie du jeudi 29 nov. à Sourcieux

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, pour changer, je commence par la photo de la sortie avec la légende suivante de notre ami Jean-Benoit, auteur de la photo : «  Ne jugez pas sur les MINES, ils sont SOURCIEUX de rentrer avant la nuit ». Bravo, il fallait la faire, celle-là !!!

Sourcieux 29 nov 2018 3

Il est vrai qu’en ce jeudi 29 nov de l’an de grâce 2018, il faisait un temps magnifique : plus de 12°C en début d’après-midi !!! Donc pour aujourd’hui, point de sortie dans la Dombes, mais une petite incursion dans les monts du Lyonnais jusque Sourcieux-les-Mines. Seul petit hic, le vent qui souffle parfois très fort.

Au rendez-vous, nous sommes 10 : AlainR, ClaudeB, Jean-Michel, Gilou, Jean-Benoit, Isabelle, Marc, MichelR, René et moi-même.

Départ en direction de Limonest, tranquillement, pour se laisser le temps de s’échauffer, d’autant plus que dès l’entrée dans Dardilly, il faut se payer la montée casse-pattes. A la sortie de Dardilly, le groupe s’est déjà éclaté : à l’avant, les plus costauds et à l’arrière, on temporise pour garder une allure raisonnable (petit aparté : dans les sorties vélo, le plus dur est de bien gérer les 20 premiers km pour laisser à l’organisme le temps de monter en puissance sans se griller pour la fin du parcours, surtout s’il y a encore des grimpettes). A l’approche des Calendrières, certains vont tout droit alors que la trace openrunner nous invite à tourner à gauche et à l’entrée de La Tour de Salvagny, nous ne sommes plus que 7, Jean-Michel et Gilou sont allés directement vers Lozanne et Isabelle qui s’est retrouvée seule un moment nous rejoint finalement.

Ensuite passage par Marcy et pour ne pas prendre trop longtemps la grande route de Saint-Bel, nous bifurquons à droite pour prendre le chemin du Bois Seigneur, beaucoup plus bucolique, jusque Lentilly. De nouveau, pour ne pas revenir sur la grande route, nous prenons le chemin qui nous mène à Mosouvre, que nous découvrons par la même occasion, par une belle montée à 7 voire 8% … mais sous le soleil. Après, nous reprenons la grande route jusque Sourcieux où nous retrouvons le reste du groupe et nous donne l’occasion de prendre une photo devant l’église. Mais l’heure tourne, donc pas de pause-café, juste le temps de déguster une barre de céréale et de reprendre de l’eau. A la sortie de Sourcieux, nouvelle petite grimpette pour ensuite passer devant le couvent des Tourettes puis de plonger sur Fleurieux puis le pont de Dorieux par une longue descente. A Lozanne, nous prenons le petit chemin qui longe l’Azergues. Nous ne sommes plus que 8, Alain et Claude sont partis devant depuis un moment. Retour par le château de Janzé puis Limonest (par le sens interdit, mais ça devrait s’arranger) pour arriver à Saint-Cyr à 16h42 : mission remplie. Certains en profiteront pour aller déguster une mousse.

Bilan : 59 km et 962 m (+ environ 20 km pour Jean-Michel)

Hervé

Vous devez être connecté pour poster un commentaire