ROUTE - Sortie du jeudi 25 octobre à Sourcieux

Bonjour à tous,

Décidément, çà sent la fin de l’automne … ou le début de l’hiver : températures plus fraiches et temps couvert. C’est dur de s’habituer. C’était le cas cet après-midi, temps gris au départ.

Nous sommes quand même 9 au départ : ClaudeB, MichelR, Sylvie, Patrick, Henri, Pierre, GillesC, Yann venu faire un essai avec nous et moi-même.

La destination du jour : Sourcieux-les-Mines en passant par Limonest où nous prenons Henri au passage (pour lui, c’est son jour de chance car on reviendra par Limonest également).

Départ tranquille malgré la présence d’un turbo, Yann, qui a quand même envie de se dérouiller les jambes (C’est Claude qui en fera les frais). A Dardilly, nous voyons disparaître Claude et Yann de leur côté, on les retrouvera à Sourcieux). Sur le parcours, petit moment difficile avec la montée à la sortie de Lentilly et la route de Saint-Bel : çà monte et il y a de la circulation (il faudra penser à modifier cette partie du parcours).

A l’approche de Sourcieux, nous avons droit à de belles éclaircies, voire quelques rayons de soleil bien chauds. Mais pour l’heure, l’objectif est de trouver un estaminet où nous pourrions faire une pause-café. A Sourcieux, c’est fermé , à Fleurieu, sur le chemin du retour, fermé également.  Je décide donc de terminer le parcours sans arrêt en passant par Lozanne, Chazay et Limonest.

Pour le coup, nous arrivons à Saint-Cyr vers 16h00 !!! Du jamais vu. Et comme le temps est de nouveau à la grisaille, chacun rentre chez soi.

Bilan : 59 km et 968 m D+

Hervé

Commentaires (1)

bourgeois
  • 1. bourgeois | 26/10/2018
Eh oui Hervé, ca sent la fin de saison avec cette météo qui décline et nous sape le moral, ils sont déjà bien loin nos exploits d'Agnel et de l'Izoard sous canicule.
Mais gardons le moral, nous avons quand même effectué une belle sortie même si tous les bars n'étaient pas en mode turbo comme certains.
Merci encore pour ton investissement pour le groupe, ta gentillesse et ta patience et de nous concocter chaque fois de si beaux parcours.
Claude.
Vous devez être connecté pour poster un commentaire