ROUTE - Sortie du jeudi 20 sept à Sarcey

Bonjour à tous,

Et le beau temps continue … Par conséquent, on en profite.

Au rendez-vous, nous sommes 7 : AlainL, Gilou, MichelR, AlainR, Isabelle, Richard qui vient faire un essai avec nous et moi-même. Le parcours proposé est de nouveau Sarcey, en espérant y aller cette fois-ci.

Vu la température, le départ est resté à 8h, et il fait déjà bon (pas besoin de coupe-vent). Une fois les présentations faites entre Richard et les moveurs présents, nous démarrons tranquillement en direction  de Limonest. Encore une fois, la rocade est un moment difficile.  A partir du Bois Dieu, on commence à respirer. Parcours habituel jusque Chazay puis route de Rotaval jusqu’au cimetière de Lozanne avant de redescendre sur le rond-point de Dorieux. On prend ensuite la direction de Saint-Germain-Nuelles et on attaque la montée vers Sarcey. Ici aussi, les vendanges battent leur plein. Sur l’enrobé, on a toujours droit au jus de raisin qui coule des remorques. Nous décidons de faire la pause-café à Sarcey, ce qui nous donne l’occasion de croiser Alan Grand qui est sur le chemin du retour.

Après la pause, nous remontons en direction du Breuil. Ensuite, au lieu de prendre la grande route de Bagnols, nous tournons à droite pour aller chercher la route de la croix de Metra. Pour Richard, c’est le premier raidard de la sortie, il ne sait pas encore qu’il y en aura d’autres. Je propose à mes petits camarades une visite au château des Granges qui est à environ 600m de là. Nous découvrons effectivement une jolie petite demeure genre Manoir qui enchante tout le monde. Donc pause photo avant de repartir en direction de Bagnols.

Ensuite direction Frontenas puis contournement de l’aérodrome avant de prendre la montée du Pontet dans Alix. Belle grimpette mais moins dure que celle de la colline. Descente sur La Chapelle puis sur Chazay et retour par le chemin habituel. A l’entrée de Limonest, nous décidons de prendre prudemment le nouveau sens interdit (ne voulant pas infliger un nouveau raidard à Richard qui commence à souffrir).

Retour à Saint-Cyr vers 12h45.

Bilan : 70 km et 1151 m D+

En espérant que notre balade a bien plu à Richard.

Hervé

Imag1363   Imag1367  

   

Commentaires (1)

defournel
  • 1. defournel | 30/09/2018
ROUTE - VIRON DANS LE BEAUJOLAIS du samedi 29 septembre 1018

C'est une journée qui commence bien ; le départ est prévu à neuf heures ; il est huit heures cinquante quand notre groupe quitte Arnas , direction l'auberge du Col de Truges .
Moins d'un kilomètre parcouru et au sein du peloton on évoque déjà le coq au vin .
Marc Bigot , Claude Bourgeois , Jean-Benoît Brocard , Claude Defournel , Alain Lepy , Alain Ravet , Michel Remuet et Henri Vignes sont au rendez-vous , ainsi que Serge , invité et ami de Michel , qui est le seul non-retraité du groupe ( nous sommes samedi ! )
La température est ,à l'inverse de l'ambiance , fraîche mais le ciel indique que ce sera une belle journée .
Le dieu Garmin fait effectuer des demi-tours intempestifs , emprunter quelques raidards , visiter le charmant village de Salles-Arbuissonnas .
Puis les choses sérieuses commencent à partir du Perréon et son lieu-dit la Creuse ; le col de la Croix-Rosier ( 721 m ) .
Certains sportifs prennent de la hauteur et font en aller-retour , pour gagner de l'altitude , le col de la Croix-Montmain ( 737 m ) .
Au col de la Croix-Marchampt le groupe se scinde ; les cyclos ( JBB , Alain L , Henri et Claude D. ) savourent la descente dans un paysage de vallons et de vignes : Marchampt , Quincié , Beaujeu .
Les sportifs vont quant à eux déguster deux méchants raidards ( comme les aime notre ami Hervé dont l'absence excusée est regrettée ) pour rejoindre le Col de la Casse Froide .
Puis tout le monde se rejoint au col de Truges après une ascension douce et délicieuse au milieu des vignes qui nous font passer du cru Régnié au cru Morgon .
Michel a du savoir-vivre ; c'est sa fête alors il offre le " communard " ; les moveurs prennent la vie du bon côté et s'offrent un fameux coq au vin , arrosé de morgon qui cependant ne coule pas à flot car les moveurs savent raison garder .
Salut à un groupe de cyclos bon-vivants de Lons-le-Saunier , pour se souvenir de la récente virade jurassienne .
Au sortir de l'auberge un remarquable mouvement de communion s'effectue ; le bien-être , la sympathie , le temps automnal , la quiétude de l'instant , la beauté des lieux poussent les cyclistes jusqu'au col de Durbize , rallongeant quelque peu le parcours prévu .
Retour tranquille à Arnas par les petites routes qui après les vendanges sentent bon le Beaujolais : Villié-Morgon , Morgon , Saint-Lager , Charentay .
Finalement on en oublierait presque les stats ; entre 74 et 84 kms ; entre 1100 et 1500 de D+ .
C'est quand le prochain VIRON ?
Claude .
Vous devez être connecté pour poster un commentaire