ROUTE - Sortie du dimanche 14 avril

Bonjour à tous,

Certes, le ciel était bleu mais on se serait cru en plein mois de janvier. Il en fallait du courage pour sortir ce matin. Et heureusement, au MOV, on n’en manque pas et pour cette sortie dominicale, nous étions finalement 7 + 1 = 8 : Catherine, Christophe, Pierre, Loïc qui nous a rejoint à Couzon, Martine qui avait décidé qu’il faisait beau et était venue avec les gambettes à l’air !!!, Henri, seul rescapé de la virade des Corbières, Francis, rencontré par hasard à Ambérieux et qui a décidé de continuer la sortie avec nous, et moi-même.

Tenue, d’été, tenue d’hiver, ce matin, il n’y avait pas à hésiter : les moufles, la veste hiver, les surbottes, rien de trop pour se protéger du froid venu avec ce vent du Nord.

Le parcours avait été étudié pour affronter le vent du nord de face à l’aller et en profiter au retour. Donc la destination du jour était Civrieux que nous avons rejoint en prenant la montée de Neuville à Genay puis le désormais fameux chemin de Paradis sans biches aujourd’hui. Après une pause-café bienvenue, nous avons repris la route vers le « Nord ». Il était temps, depuis le départ, la température oscillait entre 1 et 4°C !!!

Mais heureusement Martine ne s’est pas encore transformée en cycliste de glace (c’est gênant pour rouler). Il nous faut arriver à Trévoux pour ne plus avoir le vent de face et prendre quelques dégrés. Depuis le départ de Civrieux, un groupe, constitué avec Catherine, Christophe en chef de file, Loïc et Pierre, a pris de l’avance et nous ne les reverrons plus de la matinée.

Pour le retour, ce sera le chemin de Divin (normal, après le chemin de Paradis) le long des maraîchers, à l’abri du vent, puis Lucenay où nous atteignons enfin les 10°C. A Morancé, une petite variante pour contourner le clos de Beaulieu, ancien fief des seigneurs du château éponyme. Pause culturelle devant la chapelle de Beaulieu, qui aurait bien besoin d’une petite restauration. A Chazay, nouvelle variante en prenant la route de Saint-Antoine pour rejoindre Les Chères.  Aux bords de Saint-Germain, nous avons atteint les 12°C et nous laissons Martine rentrer se réchauffer puis à trois avec Henri et Francis, nous finissons le parcours par la route de Saint-Romain.

Arrivée à Saint-Cyr vers 12h30.

Bilan : 71,55 km et 795 m D+

Hervé

Vous devez être connecté pour poster un commentaire