ROUTE - Sortie du dimanche 10 juin

Bonjour à toutes et tous,

Malgré une météo idéale pour un cycliste, nous n’étions que 7 au départ : Alain, Jean-Roch, Fabrice, Philippe, Christian, Nicolas revenu rouler avec nous et moi-même.

Pour le parcours, en manque d’inspiration, je proposais une « petite sortie dominicale »  … à Charnay.

A l’heure H, départ en direction de Couzon mais … faux départ. Alain, pour se faire remarquer, nous gratifie d’une crevaison « roue avant » (on ne compte plus, il a dépassé la douzaine depuis bien longtemps !!!).  L’assistance s’organise rapidement : démontage pneu, contrôle pneu et chambre à air par tous les experts présents. Regonflage, etc …  Hormis un petit bout de silex fiché dans le pneu, RAS. Alain aurait-il un ancêtre cro-magnon qui lui en voudrait ????? La chambre à air de rechange étant jugée douteuse, le capitaine de route lui en fournit une, « haut de gamme, increvable » (j’espère que je ne m’avance pas trop). Mais tous ont pu constater la dextérité d’Alain dans ce genre d’opération. « Cent fois sur le métier, tu remettras ton ouvrage » (enfin, il ne faut pas exagérer !!). De son côté, Christian, seul représentant des « baladeurs » est parti devant.

Nous reprenons notre périple en direction de Couzon, sous les  ordres du Dir Com, Jean-Roch, qui veut prendre quelques moveurs, en action, sur le vif. Nous montons ensuite en direction de Curis avant d’atteindre Saint-Germain. Et là, ce qui devait arriver arriva. A part Pierre qui est resté avec moi, les autres sont déjà loin devant et donc inutile de s’égosiller pour leur dire que ce n’est pas le bon chemin.  Donc au lieu de prendre la route de Quincieux et Trévoux comme prévu sur la feuille de route !!!, nous les rejoignons à  Billy où je gratifie mes camarades d’une « engueulade » qui se voulait une plaisanterie sur mon incapacité à faire du capitanat … à distance. A mon grand étonnement, je me rends compte que plus personne ne parle dans le peloton, tout le monde roule sagement, les oreilles et la q…. basses … derrière moi. Ouah, je suis impressionné !!!

Finalement, nous arrivons quand même à Charnay, où il y a un vide-grenier.  Pour notre pause-café, nous retrouvons Christian arrivé un peu avant nous. Petit moment de détente sous la tonnelle. C’est quand même chouette quand  il fait beau !! Nous repartons en direction de Chatillon, puis Lozanne d’avant de prendre la route des Calendrières, pour rejoindre Limonest.

Devant la Gendarmerie où nous arrêtons (ça devient une habitude …), je fais le « malheureux » constat que nous n’avons que 745m de dénivelé au compteur. Il n’en faut pas plus pour notre ami Nicolas de proposer de passer par le Mont Verdun. «Vox populi », tout le monde est d’accord. A l’approche du sommet, notre DirCom a décidé d’immortaliser les derniers mètres de notre ascension et confie son appareil photo à une marcheuse, Myriam , que nous remercions tous bien volontiers pour sa patience, car le DirCom a des exigences en matière cinématographique et le groupe est plutôt … joueur !!!. Et de nouveau, Nicolas de nous dire innocemment «  Vous rentrez par le Mont Cindre ? ». Et donc pour terminer, arrivée à Saint-Cyr par la descente du Mont Cindre.

Séparation devant le Salle de La Source un peu avant le défilé des Classes en 8 qui arrive.

Bilan de notre sortie : 68 km et 1008 m D+

Hervé

Imag0871  Imag0873  Imag0872

Vous devez être connecté pour poster un commentaire