ROUTE - Sortie du 30 avril à Bully

En ce dernier jour du mois d’avril, nous avons enfin une météo correcte : de belles éclaircies et une température au-delà de 15°C, même si un vent du nord capricieux nous accompagne. Pour autant, on va encore attendre avant de faire les sorties de la semaine le matin.

Nous sommes finalement 10 pour cette sortie : AlainR, ClaudeB, René dont c’est la première sortie de groupe depuis son opération, MichelR, Henri, Marc, Philippe, Gilou, Olivier de Collonges venu faire un essai avec nous et votre serviteur, privé de vélo puis une dizaine de jours.

La sortie à Bully ayant été plébiscitée, on y retourne. Pour commencer, direction Limonest avec coups de klaxon et réflexions désagréables des automobilistes, ça devient une habitude. Puis Dommartin et Lozanne par les Calendrières. Jusque-là, nous avons roulé à peu près groupés, mais rapidement, Alain et Claude ont pris le large. Au pont de Dorieux, on tourne à gauche pour prendre la direction de Saint-Germain Nuelles que l’on atteint par une montée régulière. A la sortie du village, Olivier qui n’a pas beaucoup de kilomètre décide de rentrer seul par Chatillon. Nous continuons notre route en direction de Bully, joli village de pierres dorées sur un promontoire qu’il faut escalader.

A l’entrée du village, chute sans gravité de René qui s’est fait renverser par … une infirmière (tiens donc …). Nous avions bien l’intention de faire une pause-café dans ce hameau mais la tenancière du café restaurant nous a vertement éconduit, et n’a pas voulu nous servir. Claude et Alain qui nous précédaient ont eu la même réponse (donc, adresse à oublier). Après notre pause bidon (au sens propre comme  au sens figuré), nous reprenons notre route en commençant par le raidard qui longe le château. C’était sans compter sur les gravillons récemment déposés sur ces petites routes et qui nécessitent toute notre attention.

Avec vent de face, nous remontons vers le nord pour passer au-dessus de l’A89 et contourner la cave de Bully avant de bifurquer plein est pour prendre des petits chemins tranquilles et aux noms évocateurs, chemin de la Cave, chemin des Vignerons, chemin de la Barollière, etc … pour rejoindre de nouveau le pont de Dorieux.

Retour à la civilisation pour rejoindre Lozanne où nous prenons le chemin qui longe l’Azergues avant de rejoindre Civrieux. Remontée à Limonest par le château de Janzé.

En option, pour la sortie de ce jour, la montée des Esses et le mont Cindre, nous sommes finalement 4 à y aller, Marc, Michel, Philippe et moi-même, René et Gilou ayant décidé de rentrer par la rocade. En final, la montée des Esses est agréable si on n’est pas entouré d’engins à moteurs fumants et rugissants, montant ou descendant à vive allure. Après le mont Verdun, on retrouvera de nouveau le calme.

Arrivée à Saint-Cyr vers 17h20.

Bilan : 65 km et 1095 m D+

Hervé

Vous devez être connecté pour poster un commentaire