Section ROUTE

ROUTE - Sortie du dimanche 16 juin à Charnay

Bonjour à tous,

Ce matin, ciel bleu et soleil. Cà change des bourrasques de la veille.

Au départ, sur la place de la République, c’est déjà l’effervescence pour la journée vide-greniers de la rue Gambetta. On finit quand même par trouver une petite place pour se garer en attendant le départ. Pour cette sortie dominicale, nous sommes 9 : ClaudeB, Didier, Vincent, BrunoM, Loïc, ClaudeD, GillesA, Gilou et moi-même.

Destination du jour : Charnay mais par la route d’Anse qui nous mènera à Marcy. Pour commencer, nous descendons sur les quais de Saône et prenons au passage Vincent et Bruno. Puis petit train tranquille, discussion de retrouvailles pour certains,  jusque Saint-Germain où nous commençons à monter pour rejoindre Billy puis  Ambérieux où nous sommes déviés à cause du rendez-vous mensuel des vieilles voitures.

A la sortie de Anse, pause barre avant d’attaquer un morceau de choix : la route d’Anse, qui monte au milieu des vignes et qui se cabre un peu plus à la fin avant  d’arriver à Marcy. Montée très différente de celle de Lachassagne même si on arrive au même endroit !!

L’arrivée à Charnay est un peu chaotique à cause d’un rallye de vieilles voitures qui traverse le village et également d’un vide-grenier. Nous arrivons quand même à nous frayer un chemin pour accéder à la terrasse.

Pour le retour, nous prenons la route des carrières, plus calme avant la route des Pierrières qui descend sur Chazay (il faudra un jour la faire dans le sens de la montée !!). Depuis le départ de Charnay, le groupe s’est un peu éclaté avec à l’avant ClaudeB, Didier et Vincent.

A Limonest, Gilles et Gilou décident de renter directement tandis que nous prenons l’option « montée des Esses » avec ClaudeD, Loïc, Bruno et moi-même, bientôt rejoints par Vincent qui avait un peu « tourné » dans le secteur avant de nous retrouver.

Après le mont Verdun, nous arrivons au carrefour de la négresse et décidons de tous monter au Mont Thou en suivant les conseils de ClaudeD : «  les monts d’Or sans le Mont Thou, c’est comme un beefsteak sans moutarde ou … un baiser sans moustache !!! ». Il ne reste plus que le mont Cindre que nous atteignons sans difficulté hormis Vincent, qui au sommet, nous gratifie d’une chute, après percuté une bande de ciment installée  au milieu de la route pour empêcher les voitures de couper le virage !! Manifestement çà marche aussi pour les vélos surtout si on est distrait. Heureusement pas trop de bobos ni pour le vélo ni pour le cycliste. La descente se fait aussi prudemment à cause des lits de  cailloux que l’on rencontre sur la route à la suite des pluies diluviennes de la veille.

Bilan : 61 km et 997  D+

Hervé

ROUTE - Sortie du jeudi 13 juin à Bagnols

Bonjour à tous,

Enfin, du ciel bleu et une douce température au départ.

Entre ceux qui sont partis rouler dans d’autres contrées, les voyageurs, les convalescents et les flemmards, … nous n’étions que 7 au départ : Fabrice, ClaudeB, Catherine, Jean-Michel, Philippe, Marc et moi-même.

Au menu de ce jour : Bagnols par la Croix de Métra.

Pour commencer, rejoindre Limonest par la Rocade à 8h30, çà frise la provocation ! entre coups de klaxon et accélérations rageuses en nous doublant, çà serait presque la routine. Heureusement, dès que nous arrivons sur la route du curé d’Ars pour quitter Limonest, nous retrouvons le calme qui sied à la pratique du vélo.

Parcours classique pour arriver au pont de Dorieux par la fameuse descente du cimetière qui aujourd’hui, est un peu dangereuse, en raison du fauchage des bas-côtés et de l’herbe qui traine sur la route.

Dans le style habituel du capitaine de route, nous allons chercher une petite route sur la droite (chemin des Cinquante Deux en souvenir de 52 patriotes fusillés par les nazis à cet endroit) pour « éviter » le raidard du chemin du Plan et qui nous conduit au Hameau de Coleymieux.  Sans crier gare, nous nous retrouvons avec des pentes de 11 à 14% !! Jean-Michel met pied à terre. Oups !! Heureusement, ce n’est pas trop long mais par rapport au chemin du Plan, nous n’y avons rien gagné, mais au moins maintenant on le sait.

Pour la suite, on revient dans le classique et dans le connu, au moins pour certains. Chemin de la Barollière puis chemin des Vignerons pour rejoindre Glay, puis Combouleau avant de traverser la D385 pour prendre la montée vers la Croix Métra. Un dernier coup de rein pour atteindre Bagnols pour la pause-café.

Pour le retour, pas de nouveauté : Frontenas, Marcy, Morancé, Chazay, Le Chères, Chasselay, Saint-Germain, Curis. Si à l’aller, nous avons roulé presque groupés ; au retour, on est en 3-4 avec Claude, Fabrice et Catherine devant. A Curis, nouvelle coupure dans le gruppetto : Jean-Michel et Philippe descendent sur les quais de Saône alors que Marc et moi prenons le chemin de la Croix Vitaise à un rythme raisonnable. Descente sur Saint-Cyr par le Hameau du Mont Thou puis par les Bussières. Arrivée à Saint-Cyr vers 12h45.

Bilan (pour Marc et moi) : 69 km et 1140 m D+

Hervé

Route - Sortie du 6 juin à Charnay

Bonjour,

Aujourd’hui, il fallait choisir entre participer au viron dans le Forez ou à une sortie hebdo locale. N’ayant qu’une confiance limitée dans mon dérailleur réglé la veille au soir par mes soins, je décidais de ne pas accompagner mes petits camarades à Montbrison (j’espère qu’ils ne m’en tiendront pas rigueur).

Donc pour la sortie hebdo locale, nous étions 3 : GillesC, Martine et moi-même pour une classique : Charnay par Lachassagne.

Et pour la météo, grand refroidissement depuis mardi, on a facilement perdu 8°C, on ressort donc le coupe-vent.

Pour le départ en direction de Couzon, je me retrouve d’abord seul, Gilles ayant crevé 2 fois dès le départ n’a plus de chambre à air de rechange. Arrivé à hauteur de Martine à Albigny, elle m’annonce qu’elle n’a pas de chambre à air de rechange. Euh … 1 chambre à air pour 3 !!! Entre temps, Gilles nous a rejoint.

Parcours classique quoique dévié à cause de rues barrées, nous arrivons tranquillement à la sortie d’Anse pour la pause avant d’entamer tranquillement la montée de Lachassagne puis tout aussi tranquillement celle qui nous amène à Charnay pour la pause-café en terrasse quand même. Cette sortie tranquille nous laisse largement le temps de papoter et de s’informer de tous les ragots du club (non, je rigole !).

Nous repartons tranquillement par la route des Carrières puis la route de Saint-Jean des Vignes (dans le sens de la descente) avant d’arriver à Chazay. Le coupe-vent est vraiment le bienvenu car les descentes sont plutôt fraiches. Par nos routes habituelles, nous arrivons à Limonest pour rentrer par la Rocade. A l’entrée de Saint-Didier , Gilles file tout droit tandis que Martine et moi filons sur Saint-Cyr. Martine termine le parcours en direction d’Albigny.

Bilan : 58 km et 800 m D+ ; sortie « tranquille » pour ceux qui n’avaient pas compris.

Hervé

PS : mon dérailleur a super bien fonctionné après un réglage perso, même si je ne peux plus utiliser le petit pignon.

ROUTE - Sortie du mardi 4 juin 2019

Bonjour à tous,

10 participants : AlainR, Philippe, Jean-Michel, Marc, GillesC, MichelR, Didier, Fabrice, Jean-Pierre (notre maillot jaune du jour) venu faire un essai et moi-même.

Côté météo, on a pris quelques degrés et il fait déjà 20°C au départ. Pour l’instant, le vent n’est pas trop fort mais çà ne va pas durer. Et enfin, on peut sortir les tenues d’été ce qui a pour conséquence que le groupe est tout en rouge, à part Jean-Pierre, notre maillot jaune qui s’est glissé dans le peloton !!

Pour le départ en direction de Limonest, Gilles propose une petite variante pour éviter la zone de travaux à la sortie de Saint-Cyr. Après l’école de Police, on part tout droit dans la rue Ampère jusqu’aux tennis pour ensuite redescendre et récupérer la rocade. Super idée de Gilles et on retiendra ce départ qui est beaucoup plus tranquille.

Jusqu’au pont de Dorieux, on roule groupés et çà discute fort, pour certains ce sont des retrouvailles. Un groupe de voltigeurs constitué d’Alain, de Philippe, de Fabrice et de Jean-Pierre part tout droit ( ils iront jusque Bully avant de nous rejoindre à Theizé pour la pause-café) alors que le reste du groupe (maintenant gruppetto puis que nous avons momentanément perdu le maillot jaune) suit le parcours prévu qui passe par Chatillon puis Alix avant de monter à Frontenas et d’arriver à Theizé. A La Feuillé, en terrasse, toutes les tables sont déjà prêtes pour le déjeuner, nous serons donc à l’intérieur. Peu de temps après notre arrivée, le groupe « échappé » nous rejoint.

Retour classique par Le Boitier, puis Marcy, La Chapelle, Morancé, Les Chères, Chasselay, Saint-Germain, Curis avec un invité de marque : le vent qui souffle maintenant en rafales et dont il faut se méfier.  Avant de traverser la grande route de Villefranche, crevaison roue arrière de Jean-Pierre, qui provoque une nouvelle cassure dans le groupe. Nous ne sommes plus que 4 : Jean-Pierre, Gilles, Michel et moi-même.

L’idée de rentrer par la Croix Vitaise a fait son chemin, et finalement c’est plutôt une bonne chose car en dépit des pourcentages, nous y trouvons deux avantages : on roule à l’ombre et à l’abri du vent.

Je finis le parcours avec Gilles que je laisse au niveau du hameau du Mont Thou pour rentrer par la Bussière. Arrivée à Saint-Cyr vers 13h15 !!

Bilan (perso) : 73 km et 1100 m D+

Hervé

Cà a de la gueule quand même !! Avec le maillot jaune en prime !! Même si Philippe nous snobe ... Et pour l'instant, c'est difficile de deviner dans quelle direction nous allons partir !!20190604 083414 3

 

ROUTE - Sortie du jeudi 16 mai à Sarcey

Question existentielle du jour : «  quelle sera la vitesse du vent aujourd’hui ? » Après les bourrasques de la veille, le niveau a largement diminué mais ce vent du nord a fait son effet : beau ciel bleu mais fond de l’air assez frais. Mais dans tout cela rien de gênant pour faire du vélo.

Les statistiques sont en baisse. Nous ne sommes que 5 au rendez-vous : ClaireS, AlainR, ClaudeB, Henri et moi-même.

Le parcours du jour : Sarcey par Lozanne. Pour commencer, direction Limonest par la Rocade. Aussi bizarre que cela puisse paraître, il faut pédaler pour se réchauffer !! A Limonest, Henri nous attend.  Nous prenons la direction de Chazay et à l’entrée nous nous faisons doubler par des vélos électrifiés !!  On atteint le pont de Dorieux par le cimetière de Lozanne. Et enfin, nous retrouvons le calme après la bifurcation pour Sarcey et on commence la montée jusqu’à l’entrée de Sarcey en configuration 3+2, Claire, Alain et Claude devant, Henri et moi, le groupe H2 (qui ne fait pourtant pas grise mine …) en mode gruppetto à l’arrière.

On retrouve l’avant-garde à Sarcey pour la pause-café avant de reprendre la route en direction du Breuil par une longue descente. Un petit bout sur la grande route avant de bifurquer à gauche pour prendre le raidard du jour en direction de la Croix de Métra. Pour Henri qui a maintenant comme référence le raidard de Moiré de vendredi dernier, celui-ci est … nettement moins costaud, donc beaucoup plus facile ! Par de petites routes à travers les vignes, nous arrivons à l’entrée d’Alix pour prendre la montée vers Charnay. Notre parcours commence à faire un peu « montagnes russes » car, même si nous n’allons pas jusque Charnay, la fin de la montée est plutôt raide et nous dépassons régulièrement les 10%. Etape suivante : Saint-Jean des Vignes où nous montons jusque l’église avant de descendre sur Chazay. C’est ensuite la longue remontée sur Limonest où je laisse Henri.

C’est donc seul (serait-ce la solitude habituelle du président…) que je finis le parcours en allant chercher la route de la Chataignière par un dernier coup de cul pour atteindre la bifurcation avec la montée des Esses. Arrivée à Saint-Cyr vers 17h30.

Bilan : 72.38 km et 1195 m D+

Hervé

ROUTE - Sortie du mardi 9 avril à Charnay

Bonjour à tous,

Finalement, la météo est  plutôt bonne aujourd’hui : de belles éclaircies malgré un peu de vent du nord.

Malgré l’exode dans les Corbières d’une partie des forces vives de la section ROUTE, nous sommes 12 pour la sortie de cet après-midi : Francis, Catherine, Jean-Michel, Martine, Sylvie, Patrick, MichelR, GillesC, Didier en provenance directe d’Australie, Jean-PierreR, ClaireS venue faire un essai avec nous, et moi-même. Et de plus, nous avons le plaisir d’avoir quatre dames avec nous.

Aujourd’hui, pas trop de kilomètres, mais un peu plus de dénivelé, et direction Charnay. En attendant, direction Couzon pour rejoindre le reste de la troupe qui nous attend et prendre la photo de groupe. Au passage, nous rejoignons un groupe de l’AC3F et d’un coup cà fait beaucoup de vélos dans la petite rue de la République à Couzon. Puis direction Saint-Germain par les quais avant de monter sur le plateau pour arriver à Billy. Pour l’instant, nous roulons tous groupés et les discussions vont bon train dans le peloton, la présence de dames y est sans doute pour quelque chose. A la sortie de Anse, la surprise est annoncée : on monte à Charnay mais par le chemin des crêtes qui nous fait arriver à Marcy … directement sans passer par la case Lachassagne  !!! : çà commence doucement mais à mi-parcours, la pente augmente légèrement jusqu’à atteindre les 12/13%  et le ruban rouge s’étire … et ceux qui ont peu de km le sentent passer. Merci capitaine !!!

A Charnay, pause sans café ?? Serait-ce la présence d’un gros nuage noir qui nous fait hésiter ? Et on repart en direction de Saint-Jean des Vignes par la route des Carrières. Puis la descente à Chazay par la montée des Grapilleurs (quand la fera-t-on dans le sens de la montée ??). Descente vers Marcilly puis remontée par le chemin de Montessuy qui nous permet de dominer le château de Janzé. Le groupe s’est disloqué, et je reste à l’arrière avec Martine et Sylvie.

A Limonest, nouvelles séparations : les uns décident de rentrer directement à Saint-Cyr par la rocade ; les autres suivent le parcours et enchainent avec la montée des Esses et le Mont Cindre.

Je décide d’accompagner Martine jusqu’au mont Verdun pour qu’elle puisse rentrer à Albigny alors que je termine seul le parcours. A Saint-Cyr, je retrouve quelques-uns de mes camarades de sortie. Premières impressions de Claire qui a bien aimé cette sortie.

Bilan : environ 60 km et presque 1000 m D+

Hervé

Michel préfère montrer son profil gauche !!! Et comme dab, bleu, blanc et rouge.

20190409 134916 4000x3000

ROUTE - Sortie du dimanche 17 février à Misérieux

Bonjour à tous,

Même si au démarrage, c’est encore un peu frisquet, il fallait absolument profiter de cette météo presque printanière sans oublier que nous sommes encore en février. Au rendez-vous, nous étions 8 dont quelques-uns pour qui c’était la reprise : Jean-Roch, Julien, Vincent, Didier, Pierre, Loïc, GillesA et moi-même. Un peu moins nombreux que ceux qui ont participé aux premières Pédalées à Pontcharra, mais quand même.

Température en dessous de 10°C, donc pas question de faire du dénivelé. Le parcours proposé devait nous emmener à Misérieux en passant par Anse, donc du quasi-plat !!

Départ à l’heure prévue en direction de Limonest. Au niveau du Bois Dieu, nous rattrapons Michel Lombardot qui lui allait à Charnay voir Désiré (blague compréhensible que pour les initiés …).A un rythme raisonnable,  nous rejoignons ainsi Morancé puis Lucenay pour traverser le golf, où il n’y a pas foule !!. Puis ce sera Anse et arrêt à Saint-Bernard pour pause technique, barre de céréales et photo de groupe.

Sur le même rythme, nous irons ensuite à Sainte-Euphémie, Misérieux, et retour par Reyrieux puis Neuville. Nous terminerons par la piste cyclable avant d’attaquer la montée de Saint-Romain.

Arrivée à Saint-Cyr pour le gruppetto vers 12h10.

Bilan : 63 km et 650 m D+

Belle sortie d’oxygénation

Hervé

20190217 101027 1024x768

ROUTE - Sortie du jeudi 14 février à Charnay

Bonjour à tous,

Quelle météo d’enfer ! Soleil dans un ciel parfaitement bleu, pas de vent et une température au-dessus de 10°C. Nous pensions jouer à guichets fermés. Que nenni !

Nous étions finalement 8 pour cette sortie : AlainR, ClaudeB, Jean-Michel que nous avons rejoint à Couzon, Jean-Benoit, ClaudeD, Michel R, Martine, l’une de nos arlésiennes que nous avons pris à Albigny et moi-même. Dans la montée à Saint-Cyr, je  croise Claire avec sa copine Cécile pas décidées de venir avec nous à Charnay. Elles sont partie de leur côté !!!

Il nous tardait de retourner vers une de nos destinations emblématiques comme on dit aujourd’hui, à Charnay la Belle. Donc pour l’occasion, pas beaucoup de km sachant qu’on montait d’un cran dans les dénivelés.

Et pour commencer, direction Albigny par Couzon, puis montée à Saint-Germain. Alors que étions regroupés et arrêtés au bord de la route, une a priori charmante jeune dame, dans sa petite Cooper, Ray-ban sur le nez, s’arrête à notre niveau, ouvre la vitre droite et nous dit : « Je peux vous demander un renseignement ? Nous, sous le charme de la belle anglaise : « Oui, bien sûr ! » Et elle de dire : « Pourquoi êtes-vous arrêtés au milieu de la route ? » !?!?!?!? Manquant manifestement d’à-propos, nous laissons repartir la perfide drôlesse. Même Jean-Benoit n’a pas su trouver les mots justes …

Nous repartons quand même en direction de Morancé où les travaux nous obligent à faire un petit détour. Et là commence notre montée vers Charnay. Dans nos tenues hivernales, çà commence à chauffer et le soleil cogne. Tant mieux, comme cela nous comblons notre déficit hivernal en UV pour fabriquer la fameuse vitamine D très utile à la croissance (euh !!!) … et au bon fonctionnement des reins.

Comme il se doit, regroupement à Charnay pour la pause-café en terrasse. On revit. Avant de partir, photo de classe prise par une nouvelle serveuse très amène !! Retour classique par Chazay, Marcilly et la petite route qui surplombe le château de Janzé.  Le groupe des Sportifs avec ClaudeB, AlainR et Jean-Michel a pris le large . A Limonest, nous laissons Martine, ClaudeD et MichelR prendre la direction de la route des Esses tandis qu’avec Jean-Benoit, nous prenons la direction de Saint-Cyr par la Rocade.

Bilan : 52 km et 813 m D+ (un peu plus pour les courageux qui sont montés au Mont Verdun). Les Sportifs ont fait le même parcours que nous.

Hervé

PS : en 2018, notre première sortie à Charnay était le 30 janvier et je crois que Christian avait apporté des bugnes …

Photo de classe !!!

Photo de herve 2

C'était le 30 janvier 2018, première sortie de l'année à Charnay

Imag0600Imag0599 1

ROUTE - Sortie du mardi 15 janvier 2019 à Civrieux en Dombes

Bonjour à tous,

Annonce alléchante : belles éclaircies, ciel bleu, température d’environ 8°C et peu de vent. Il n’en fallait pas plus pour faire sortir le moveur de sa tanière ! En effet, nous étions aujourd’hui, 16 au départ (2x8 ; 4x4 ;  …). Oui vous avez bien lu : 16, un 15 janvier !!! Awesome ! Amazing ! Comme disent les saxons. Il y avait donc : claudeB, AlainR, Fabrice, Catherine, Jean-Michel, Didier, René, ClaudeD, Gilou, GillesC, Henri, MichelD, Marc, Bruno, Philippe Bernet, 1er adhérent 2019 et moi-même.

Aujourd’hui, le parcours proposé nous emmènera à Civrieux en Dombes, puis Trévoux, Anse et retour par Morancé et Limonest. Départ groupé jusque Couzon où Jean-Michel nous attend. On en profite pour vite faire une photo avant que le groupe ne se divise. Ce qui arrive très rapidement dès la montée vers Genay. Devant, un groupe de 6 rouleurs avec AlainR, ClaudeB, Fabrice, Catherine, Didier et Jean-Michel que nous ne reverrons plus de l’après-midi, et derrière un groupe de 10 moveurs, quand même. Dommage qu’il n’y ait pas un photographe (même pas BFM TV !) pour prendre en photo ce long ruban rouge qui ondule sur le bitume. Même pas quelques AC3F à l’horizon pour avoir l’occasion de bomber le torse en passant devant eux. Bref, nous cheminons ainsi jusque Civrieux. Personne n’étant chaud pour une pause-café, nous continuons notre chemin en direction de Trévoux, puis de Anse. Au passage, un papy, très au fait, nous traite de « gilets rouges » !!!

René nous quitte pour rentrer par les quais de Saône (mon espion STRAVA me dit qu’il a dû rencontrer Jean-Michel sur le chemin du retour). Nous, nous continuons par le chemin des maraîchers, puis Lucenay jusque Morancé. Alors que le parcours nous demande de tourner à gauche pour aller directement à Marcilly, une partie du groupe part tout droit en direction de Chazay. Nous restons à 4 avec Henri, ClaudeD, Gilles et moi-même.

Pour terminer, retour par Limonest et arrivée à Saint-Cyr vers 16h30.

Bilan : 62 km et 720 m D+ pour le groupe Cyclo, 72 km et 965 m  pour le groupe Sportif

Hervé 

Imag1513

ROUTE - Sortie du jeudi 10 janvier au Mas Rillier

Bonjour à tous,

Après-midi ensoleillée, disait Météo France !!! On a vu le soleil quelques minutes, puis plus rien  la nuit  polaire avec la température qui va avec !! ET, comme cerise sur le gâteau,  fort vent du nord !!

Nous étions quand même 6 inconscients à participer à cette sortie : Fabrice, ClaudeB, Jean-Michel, Jean-Benoit, ClaudeD et moi-même (AlainR et MichelR avaient un mot d’excuse valide). Quelles sont les motivations de ces gaulois ? L’esprit club ?  Quelques calories excessives à éliminer ?  Rien de bien à la télé ? Le début de la préparation à de grandes sorties en 2019 ? …

Pendant que ClaudeB repart chez lui pour prendre son casque (le moveur est volontiers rêveur !!), nous prenons le départ en direction de Collonges pour prendre Jean-Michel au passage. Rapidement rejoints par ClaudeB accompagné de Fabrice, nous restons ensemble jusqu’à … Cailloux. Et puis, le groupe Sportif avec Fabrice, ClaudeB et Jean-Michel part devant, le groupe Cyclo composé de Jean-Benoit, ClaudeD et moi-même restant à l’arrière pour former le gruppetto à l’allure plus cool. Jusqu’à Romanèche, nous avons le vent de face le plus souvent mais on s’en accommode. On a même le temps de discuter, nous …

Le parcours de ce jour nous a emmène ensuite à Tramoyes puis au Mas Rillier. Mais avec ce temps gris et ce froid, que la campagne est triste, çà manque singulièrement de lumière !! Maintenant, on le plus souvent le vent de dos ou sur notre côté droit. Cà aide. Mais le froid est bien là. Pas de flaque gelée bien que l’on soit à 0°C depuis le départ.

Le retour se fera par Sathonay, Fontaines et Collonges.

Arrivée à Saint-Cyr vers 16h20.

Bilan : groupe Cyclo : 60 km et 686 m D+ ; groupe Sportif : entre 62 et 73 km et entre 600 et 800 m D+ selon le point de départ de chacun.

Hervé

ROUTE - Viron du jeudi 3 janvier dans la Dombes

Bonjour à tous et bonne année 2019

En ce jeudi 3 janvier 2019,  c’était donc la date retenue pour le premier viron de l’année 2019. circuit dans la Dombes avec pause déjeuner à Saint-André le Bouchoux, avec un départ depuis Mionnay.

C’est donc  sur le parking de Mionnay que nous nous sommes retrouvés à 9 ce matin vers 9h00. Avaient répondu à l’appel, ClaudeB, AlainR, Gilou, Henri, MichelR, Jean-Benoit, Jean-Michel, ClaudeD et moi-même (Jean-Pierre, notre président ayant fourni un mot d’excuse in extremis !!).

Premières impressions : çà caille et il fait un sacré vent du nord, mais le ciel est dégagé et on devrait quand même bénéficier d’un petit rayon de soleil. Pour tous, on serait bien resté sous la couette, mais l’esprit club étant le plus fort, nous étions là à pied d’œuvre.

Après nous être emmitouflés le mieux possible, on démarre par une belle matinée d’hiver pour effectuer notre première sortie vélo 2019. Nous avons prévu de nous diviser en 2 groupes : un groupe cyclo et un groupe sportif dont le parcours sera un peu allongé.

Notre périple nous emmène successivement à La Saulsaie, Cordieux, Le Montellier. Notre parcours virant au nord, nous nous retrouvons rapidement orientés plein nord et vent de face. A Joyeux, notre capitaine du jour, estimant que nous sommes en avance sur l’horaire, nous propose un petit détour pour arriver à Versailleux. Après Saint-Nizier le Désert et Saint-Paul de Varax, nous arrivons vers 11h50  à notre pause déjeuner, le restaurant Oh Bouchoux à Saint-André le Bouchoux. Quelques minutes plus tard, le groupe sportif arrive et nous pouvons ainsi passer à table et surtout nous réchauffer dans un cadre campagnard et chaleureux, le « communard » offert par Jean-Benoit y aidant notoirement. C’est donc dans un ambiance chaleureuse que nous avons passé cette pause déjeuner, avec une question pour l’instant sans réponse « Qui sera le prochain président du MOV ? », les pronostics vont bon train et les bookmakers sont sur les dents.

Les batteries étant rechargées (le froid consomme beaucoup de calories !!), et sans oublier la photo pour faire enrager les absents …, nous prenons le chemin du retour avec une différence notable, nous avons maintenant le vent dans le dos et le soleil de face. Avec un ciel d’un bleu intense, on est au bord de l’extase et ravis d’avoir choisi de venir faire cette sortie. De plus les petites routes sont charmantes et nous longeons de grands étangs dans lesquels le soleil se reflète. C’est bucolique en diable … Nous passons successivement par Saint-Georges sur Renon, Bouligneux, Lapeyrouse, Monthieux, Saint-André de Corcy et enfin Mionnay où nous retrouvons nos véhicules. Le groupe sportif avec AlainR, ClaudeB et Jean-Michel nous ayant attendu au café au café du coin.

Bilan : groupe cyclo : 85 km et 500 m D+ ; groupe sportif : 97 km et 566 m D+ ; une belle sortie bien réussie de l’avis des participants.

Voilà, la saison cyclo 2019 est lancée.

Bravo à Jean-Benoit pour l’organisation de ce viron.

Hervé

Belle tablée, non !!

Viron 3 janv 2019 st andre le bouchoux 1

Admirez le beau ciel bleu !!

Viron 3 janv 2019 st andre le bouchoux 3

 

 

ROUTE - Viron du 7 juillet

Bonjour à toutes et tous,

Pour ce viron annoncé de longue date, nous étions finalement 5 : Claude Bourgeois et Claude Defournel, Jean-Benoit Brocard, Alain Ravet et moi-même.

Pour être à pied d’œuvre à Sainte-Marie de Cuines vers 8h30, il nous a fallu nous lever tôt pour effectuer nos 2 heures de route. Une fois équipés (gourdes pleines, barres en tous genres, bananes, morceaux de chocolat, …), nous levons le camp à 8h39. Claude Bourgeois, pas bien réveillé tombe de vélo au premier coup de pédale mais pas de bobo.

Quelques km d’échauffement et nous voilà au pied des lacets de Montvernier, petite route en balcon qui monte à la verticale, à chaque lacet, on voit les coureurs dans les lacets inférieurs. Ça monte sec mais le cadre est grandiose. A la sortie, des lacets  on se dirige vers le col de Chaussy ; on ne risque pas de se perdre, tous les km nous avons une jolie borne pour nous prévenir du nombre km restants et du pourcentage de la pente pour le km suivant. Finalement on y arrive à ce col de Chaussy (1533 m) et nous n’avons fait que 15 km depuis le départ.  Pour rejoindre notre prochain objectif, nous entamons une descente de 15 km (c’était bien la peine de monter pour tout redescendre !! mais c’est ça le Graal du cycliste). Et nous voici donc au pied de ce monument, le col de la Madeleine : 15 km de montée.

Devant, il y a Alain, of course, suivi de Claude Bourgeois puis de Claude Defournel, Jean-Benoit et moi-même assurons le gruppetto  à notre rythme, et de temps en temps, le compteur descend en-dessous de 6 km/h, autant dire que çà n’avance pas fort vite. A ce train-là, la montée dure environ 2 heures 30 de montée. Après la traversée de Saint-François Longchamp, il nous reste encore 4 km de montée. Et enfin la délivrance, mission accomplie, objectifs atteints : nous sommes au col de la Madeleine (2000 m). Nous n’avons que ¾ d’heure de retard par rapport à Alain !!!

On se retrouve quand même pour la pause casse-croute dans l’auberge du col pour recharger les batteries. Après ce repos mérité, il faut penser à redescendre, la météo est en train de changer et le vent monte. A Saint-François, Claude Defournel essaie en vain de nous faire prendre une petite route de l’autre côté de la vallée mais devant le risque de trouver des gravillons sur une petite route très pentue, nous préférons reprendre la route initialement prévue.  Beaucoup de vent dans la descente, il faut rester sur ses gardes et en arrivant dans la vallée, nous sommes surpris par la chaleur et le vent chaud.

Finalement, après avoir retrouvé nos véhicules, nous reprenons la route du retour .

Bilan : 67 km ; 2250 m D+

Un grand merci à mes compagnons de route pour cette belle journée de vélo.

Hervé

Lire la suite

ROUTE - Sortie du jeudi 8 mars

Bonjour à tous,

L'annonce était-elle alléchnate ? Toujours est-il que nous étions 11 au rendez-vous, dont trois gazelles : Alain, Claude B., Michel D., Fabrice, Catherine, Isabelle, Sylvie, Patrick, Claude D., Michel L. et moi-même.

Côté météo, de belles éclaircies, une température de 12°C mais un vent du sud qui souffle en rafales. La destination aujourd'hui : Sainte-Croix.

Comme prévu, départ au carillon de 13h30 en direction de Collonges pour prendre Sylvie et Patrick. Le groupe de AS Caluire nous distribue au passage des flyers pour le prochain rallye de la Castellanne le 18 mars. Nous roulons groupés jusque la sortie de Fontaines. Mais rapidement, le groupe GV se forme à l'avant avec 6 moveurs, Sylvie, Michel L., Patrick, Claude et moi-même restons à l'arrière et les suivons de loin. 

A la sortie de Mionnay, crevaison de Michel D., roue avant, l'épidémie continue ... Même le président n'est pas épargné !!!  Bien que parti devant, notre petit groupe est vite rejoint et cette fosi-ci , nous ne reverrons plus les GV. Notre parcours nous entraine à Sainte-Croix et les passages vent de face sont bien usants. Mais la pause-café à Sainte-Croix nous requinque (Anecdote : aujourd'hui c'est le journée des droits de la femme, mais c'est Sylvie qui nous offre le le café !!!), et nous reprenons notre parcours en direction du Monteiller puis de Birieux. Les petites routes que nous prenons sont très calmes, aucun problème pour rouler au milieu de la route.

Cette fois-ci, un petit pschitt et c'est la crevaison roue arrière pour votre serviteur. Réparation vite faite  (surtout que j'avais emmené des capsules de gaz), mais je constate que le pneu est mal engagé dans la jante. Donc dégonflage, repositionnement, et regonflage et je me retrouve avec la valve cassée dans la main. Donc nouvelle réparation en empruntant une chambre à air à Patrick. Sylvie et Michel L. sont partis devant et nous ne les reverrons plus de l'après-midi (mais ils sont bien rentrés).

Notre groupe de 3 file un bon train bien  que je ne sois pas tranquille , j'ai une petite hernie sur mon pneu arrière, pourvu que çà tienne jusque Saint-Cyr. La plupart du temps nous roulons avec vent de face et c'est usant. A Neuville, nous décidons de traverser le pont pour prendre la route parallèle à la voie ferrée et nous mettre un peu à l'abri du vent.

Nous arrivons finalement à Saint-Cyr vers 17h55 : Ouf le pneu a tenu !!.

Après un bel après-midi de vélo : environ 75 km et 600 m D+ (oups, je n'ai pas du tout suivi le parcours prévu, d'où les quelques km sup.)

Merci à tous les participants, çà fait bien plaisir aux capitaines de route

Hervé

PS : nous en sommes à 11 crevaisons répertoriées depuis le début de l'année : 2 roue avant et 9 roue arrière (et il y a des cumulards ...). La prochaine sortie se fera au Mas Rillier pour aller faire une prière à Notre-Dame-du-Sacré-Cœur et des causes désesprérées ...

Imag0650

 

 

 

ROUTE - Sortie écourtée à Reyrieux

Bonjour à tous,

Cet après-midi, nous étions finalement 6 à tenter l'aventure : Claude Bourgeois et Claude Defournel, Marc, Christian, Jean-Michel et moi-même.

Les quelques rares rayons de soleil ont vite disparu pour laisser place à un ciel couvert de nuages gris. On verra ... Je propose à mes petits camarades d'aller à Ars avec une petite idée derrière la tête, celle d'y faire une pause café pour se réchauffer.

A peine lancés, nous sommes arrêtés par une crevaison roue arrière,  de Marc dans le chemin du Serpoly. Réparation diffcile car il fait froid, les pneus n'ont pas eu le temps de chauffer et le caoutchouc est dur. Nous retrouvons par la suite Jean-Michel qui tournait en rond du côté de chez Bocuse.

Nous commençons par prendre la piste cyclable rive gauche de la Saône. Immanquablement en roulant assez vite, nous distançons Christian avec son VAE bridé à 25 km/h. Et ce qui devait arriver arriva. A l'entrée de Neuville, pas de Christian. Je reviens en arrière et ne vois personne: à l'un des deux ronds-points, il a dû tourner à droite !!! J'abandonne espérant le voir nous rejoindre plus tard.

A la sortie de Reyrieux, il faut se rendre à l'évidence : nous avons droit à un petit crachin. Météo France avait donc raison cette fois-ci. (ils se trompent 9 fois sur 10, donc ...) Nous décidons donc de rejoindre Trévoux puis Varennes sorti des eaux, avant de traverser Quincieux pour aller prendre les quais de Saône, rive droite. Maintenant l'objectif est de rouler vite pour ne pas se faire prendre par une averse. Donc formation en file indienne avec prise de relais jusqu'à Collonges où nous laissons Jean-Michel rentrer à Lyon. Avec les routes mouillées, et en roulant en file indienne, on en prend plein la figure, on est beau avec nos taches de rousseur grises (du coup je me sens moins seul !!!).

Remontée à Saint-Cyr où nous arrivons vers 16h15. il était temps, à peine rentré c'est la giboulée : eau et neige fondue !!! OUF

Espérons que Christian est bien rentré.

Mon GPS n'ayant pas démarré, je ne peux pas donner les statistiques , je compte sur Claude ou sur Jean-Michel pour nous dire combien de km nous avons fait.

Autre petite statistique : nous en sommes déjà à 5 crevaisons depuis le début de l'année !! A surveiller.

Hervé

Imag0607 2

ROUTE - Sortie de mercredi 4 oct.

Bonjour à tous,

Au rendez-vous, nous étions 7 : Bruno, Alain, Gilou, Francis, Alain, René et moi-même. Deux GV s'étaient glissés dans nos rangs  et Bruno était en sortie de décrassage après l'Izoard et le Granon ce WE !!! Bravo, Bruno.

Plutôt frisquet ce matin, un certain nombre d'entre nous avaient sorti la tunique rouge (la tenue hiver of course !).

La sortie du jour : Charnay par la route des crêtes qui part de Anse et arrive à Marcy... Pour commencer, descente à Collonges puis les quais de Saône jusque Neuville et çà caille le long de la Saône. A la sortie de Neuville, nous perdons de vue Alain et Bruno qui musaient à l'arrière et que nous retrouverons à Trévoux.  A la sortie d'Anse, direction Lachassagne, mais nous tournons rapidement à gauche pour prendre le chemin des crêtes. Au début, çà monte tranquille, mais au bout de 2 km, la route se redresse avec des pourcentages de pente à 2 chiffres. Même si çà dure moins d'1 km, çà débouche les tuyauteries !!! Heureusement pour nous, cette montée s'est faite au soleil et là, nous avons bien chaud. Puis direction Charnay pour prendre un café bien mérité au soleil. 

Le retour est classique : Morancé, Les Chères, Chasselay, Saint-Germain, Curis et les quais de Saône jusque Couzon avant d'attaquer la montée de Saint-Romain. 

Arrivée à Saint-Cyr vers midi aprsè 63 km et 776 m de dénivelé.

Hervé

 

Section ROUTE - Sortie du dimanche 30 avril

Bonsoir,

Ce matin nous étions 2 pour la sortie vélo, Marc et moi. Cela dit pas de soucis et malgré le vent nous sommes allés à Charnay, puis petit café et retour soit 50Km mais c'était quand même physique ! 

A une prochaine fois mais sans vent c'est mieux ....

Amicalement 

Jean Pierre Ronzon